Une recette péruvienne de nougat, yummy !

Un nougat qui a tout du miracle

Voici un dessert péruvien typique ! Il est particulièrement consommé durant le mois d’octobre, le mois du « seigneur des miracles ». Il est aussi appelé « nougat au miel » et, est bien diffèrent du nougat espagnol « nougat d’Alba », mais vous verrez, il est tout aussi délicieux.

J’aime particulièrement l’histoire de la création de cette recette du Pérou  : ce gâteau aurait été inventé à Lima à la fin du 18e siècle, par un certain Josefa Marmanillo. Un merveilleux cuisinier rendu malheureux à cause d’une maladie lui empêchant de pouvoir bouger les bras, l’empêchant ainsi de travailler. Il se rendit en ville pour se confier au seigneur des miracles et lui demander de lui accorder la santé. Le miracle se réalisa, et Josefa en gratitude prépara un délicieux gâteau qu’il nomma Nougat Pepa. Cette belle histoire est toujours de notre jour diffusée à travers les générations péruviennes grâce au bouche-à-oreille.

Vous verrez, ce délicieux dessert péruvien typique sucré a tout du miracle tellement il est bon !

La recette du dessert péruvien typique du Torron Dona Pepa

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Temps de préparation : 50 minutes
Temps de cuisson :  30 minutes
Recette pour 10 personnes

Ingrédients

Pour le biscuit :

1 kg de farine
300 grammes de beurre doux
200 grammes de margarine
4 jaunes d’œuf
6 cuillères de sucre
50 grammes de sésame
2 cuillères à soupe d’anis en grain
colorant alimentaire jaune ( 2 /3 gouttes )
125 ml d’eau
4 sachets d’infusion à l’anis

 

Pour le miel de fruits :

300 grammes d’ananas (avec peau )
1 orange
1 citron vert
1 banane
1 coing
4 bâtons de cannelle
3 clous de girofle
1 litre d’eau
1 kilo de sucre roux (cassonade)


Dressage :

Décors en sucre colorés (petites billes)

 

 

Préparation

Vous verrez , ce dessert péruvien typique, est un peu long à réaliser, mais je trouve la recette amusante, et en plus, elle vaut vraiment le coup. Alors vous relevez le défi ?

Commencez par mélanger l’anis en grains avec le sésame, puis faites-les torréfier dans une poêle quelques minutes, afin que les arômes soient décuplés, puis réservez de côté.

Faites ensuite infuser les sachets d’infusion à l’anis dans de l’eau bien chaude, jusqu’à ce qu’elle ait un goût puissant et qu’elle se soit obscurcie. Enfin,  faites-la refroidir et laissez-la de côté.

Ensuite, faites préchauffer votre four à 180°C.

À présent, nous allons commencer à réaliser le biscuit de base. Pour cela, mélangez dans un grand saladier la farine avec le sel et le sucre. Ajoutez alors le beurre ainsi que la margarine pommade, et mélangez-les jusqu’à l’obtention d’une masse sableuse. Ajoutez alors les jaunes d’œufs, l’infusion à l’anis (refroidie) ainsi que le colorant jaune.  Mélangez-le tout à l’aide d’une fourchette, puis à la main jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et homogène.
Ensuite, à l’aide d’un rouleau à pâtisserie, écrasez le sésame et l’anis, puis ajoutez-les à la pâte de base. Mélangez avec vos mains jusqu’à ce que les grains soient répartis de manière homogène.

Formez à présent des boules lisses de 60 grammes, puis réalisez de longs boudins de taille et épaisseur égales (2/3 cm de diamètre). Déposez-les sur une plaque allant au four (sur du papier cuisson) avec un espace de 1 cm entre chaque boudin. Faites-les cuire à 180°C durant 10 minutes d’un côté puis 10 minutes de l’autre. Cela permettra d’obtenir des bâtons de biscuits dorés uniformément. Laissez-les refroidir.

Passons à la réalisation du miel de fruit. Dans une grande casserole, mettez l’ensemble des fruits coupés grossièrement avec la peau, le jus d’orange ainsi que le jus de citron (avec leur peau : orange et cirton) et la cannelle. Couvrez l’ensemble des fruits avec l’eau puis faites chauffer à feu moyen. Lorsque ça commence à bouillir, laissez cuire 5 minutes puis retirez la peau d’orange et de citron puis laissez bouillir 15 minutes supplémentaires.

Filtrez alors tout votre liquide, puis ajoutez le sucre et laissez cuire (jusqu’à 122°C ) ou bien jusqu’à ce que votre miel obtienne une texture de caramel. Pensez à remuer souvent afin que cela n’accroche pas à la casserole. Pour vérifier que votre miel soit suffisamment épais, mais pas trop, il suffit de tremper une cuillère dans votre miel, et faites-la refroidir dans de l’eau froide. Si le miel a une consistance de caramel épais presque dure c’est prêt !

Vous avez alors réalisé les étapes les plus complexes de la préparation de ce dessert typique péruvien, il ne reste à présent que de l’assemblage. Il s’agit de faire 3 étages de biscuit en quadrillage intercalé de miel.

Dans un plat à gratin, déposez (dans le même sens) un premier étage de bâtonnets de biscuits puis effritez un biscuit afin de remplir les trous . À chaud, versez la première couche de miel. Elle doit être généreuse sans trop, elle doit napper l’ensemble de vos biscuits.

Déposez alors la seconde couche de biscuit dans le sens inverse pour réaliser un quadrillage, puis remplissez les trous. Nappez le tout de miel puis répétez l’opération une dernière fois dans le sens initial, puis nappez généreusement.

Vous pourrez alors, pendant que c’est chaud, décorer votre dessert péruvien typique de petites billes de sucre colorées, comme il est coutume ici. Allez, bonne dégustation !

 
 
 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial