Une expérience géniale, immersion dans la culture et la cuisine d’Équateur !

Ambato, une nouvelle famille !

Nous sommes arrivés à Ambato en début d’après-midi, nous avons grimpé en haut de Ficoa Alto, un super quartier d’Ambato pour rencontrer nos hôtes. Alex et sa maman nous attendaient, à partir de là, un nouveau monde s’est ouvert à nous, et ce fut tout simplement incroyable.

Après nous être présenté sa maison, nous sommes partis avec Alex, Étudiant en tourisme à Ambato de 24 ans, sa maman, Sandra, institutrice, ainsi que sa sœur découvrir un marché se trouvant à quelques minutes de leur maison.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le marché d’Ambato

Découverte d’un grand marché de fruits et légumes avec des commerçantes de la communauté kichwa, ou quichua. Toutes les commerçantes nous ont fait découvrir leurs fruits. Nous avons dégusté pleins de fruits de la région tomate de arbol, des guavas (fruits qui ressemble d’extérieur à une cosse de fève, mais intérieurement ressemble à un cocon de chenille), tuna (figue de barbarie) et bien d’autres…. Tous plus ou moins sucré, amer, ou avec des pépins, de belles découvertes.

En revenant du marché Alex à insister pour nous emmener dans « una casa antigua », une vieille maison qui domine Ficoa, avec un terrain occupé que par des hommes jouant une sorte de volley trois contres trois. 6 jeunes de 16 à 21 ans jouaient au volley pendant que nous étions avec les « sages » du quartier à les regarder jouer. En moins de 5 minutes on nous proposa de déguster la boisson locale, un alcool de canne qui a fermenté durant 1 mois. Il se trouvait que le lieu où nous nous trouvions était un haut lieu de contrebande de cet alcool, et nous avons pu en déguster plus d’un chupito. Un verre tournait puis on le remplissait. En moins de 20 minutes, nous avions déjà bu près de 5/6 chupitos et avons terminés légèrement enivré, comme le restant de la bande !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous sommes retournés avec Alex dans sa maison, et sur le chemin son oncle nous à fait découvrir sa grande maison, rencontré sa fille ainsi que la « Gran Abuela », qui définitivement avait la super forme pour une femme de plus de 90 ans. Il faut savoir que cette grande famille habite dans la même quartier, dans la même lignée de maison et ça depuis des générations.

Enfin arrivés chez Alex, Sandra, la « mama », avait préparé gentiment la « cena », un dîner avec un plat typique équatorien. Une cuisse de poulet accompagné de riz ainsi qu’un quartier d’avocat. Très bon, et surtout parfait pour absorber les surplus d’alcool. Après avoir passé un très bon moment à table à se découvrir, parlant politique (des présidentielles ayant eu lieu à la même période en France et en Équateur), de la famille et de divers sujets. Il est temps d’aller dormir, demain, de nouvelles expériences et découvertes nous attendent, à nous la cuisine Équatorienne !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Nouveau jour pour GOT, grand beau temps sur la ville d’Ambato.

Aller c’est parti pour la découverte de la ville d’Ambato, son centre-ville est très agréable : nombreux petits parcs, musées et boutiques. Non loin de ce centre, nous avons fait la visite du marché Artisanal ainsi que du marché central où nous avons fait quelques emplettes de fruits pour notre goûter !
20170530_163818
Les rues proches du marché sont bondées de monde, des commerçants en tout genre vendant fruits légumes, différents produits tels que du papier toilette ou bien tout simplement des cireurs de chaussures se bousculent. Ambato est à la fois une ville calme et toujours active !

Nous sommes rentrés le soir exténué d’avoir marché comme des forcenés, nous rentrons et découvrons l’ensemble de la famille que nous n’avions pas encore rencontrés. Une famille tellement accueillante que nous nous sentions en famille nous-mêmes. Soirée où nous avons avec Cécilia et Alex échangés sur les différentes tribus de l’Équateur ainsi que sur les danses traditionnelles.


Dernier jour à Ambato

Alex nous a emmener dans un très jolie parc de la ville « Juan Benigno Vela » disposant à la fois de topiaires géantes ainsi que d’une vue sur l’ensemble de la vallée d’Ambato. Un moment très agréable où nous avons pu continuer à échanger avec Alex sur la culture Équatorienne.

20170529_193659Le soir Alex, Sandra, et son père nous ont emmené découvrir une spécialité Equatorienne. La Colada Morada, . Une boisson chaude à base de fruits des bois et de farine de maïs pourpre. Une recette super dépaysante et très agréable à la fois rassasiante et rafraîchissante. Accompagné d’empanadas frits de queso ; croustillants à souhait, un pur délice.

Avant de rentrer à la maison, nous faisons un détour par la maison des parents de Cécilia, habitants dans un quartier où sont cultivés salades et choux fleurs. Dans leur propre jardin était cultivés de nombreux fruits et légumes tels que tomate de arbol, le piment aji et bien d’autres. Après avoir confronté la version espagnole et française du « Notre Père », un bon moment de croisement des cultures ; nous sommes rentrés à la maison et Brice et moi avons réalisés un petit gâteau pour remercier la famille de leur accueil, ça les a changés de la cuisine d’Équateur !

Des au revoir touchants

Le lendemain, main nous avons fait un dernier petit tour dans la ville où nous avons visiter un musée, et enfin, manger l’un des plats emblématiques de la cuisine d’Équateur, le Cuy. Un cochon d’Inde gréant, cuit sur une broche sur des braises. On ne va pas vous mentir, ce n’est pas un des plats que nous avons le plus apprécié, mais comme je dis toujours, c’est une belle expérience.

 

Encore 1000 mercis à Alex et sa famille qui nous ont chaleureusement accueillis dans leur maison, et partagé avec nous leur quotidien.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial